Cargo tiré par cerf-volant

publié le mercredi 26 mars 2008 à 13:00 par mercier133

Un cargo tiré par cerf-volant … une idée irréalisable ? Pas du tout, Stephan Wrage est le patron de la société SkySails qui  met au point un système de traction de cargo grâce à un immense cerf-volant pour réduire la consommation de carburant.

Les Avantages

L’atout principal de ce système est de réduire la consommation de carburant de 30 à 35 % sur l'ensemble d'une navigation normale d’après les tests effectués en octobre 2004. Mais « les calculs théoriques de SkySails prédisent, en conditions de navigation et de vent idéal (grand large et mer plate), jusqu'à 70 % d'économie de carburant ». Cette baisse de la consommation de carburant apparaît aussi au bon moment, car on parle de plus en plus du réchauffement climatique qui est dû en partie à la pollution produite par les transports (en bateaux, en avion et en voiture).  

Quel type de cerf-volant ?

Les cerfs-volants réalisés par SkySails sont plus ou moins comme des ailes à boudins. En effet la voile doit remplir son volume interne d’air avant de pouvoir décoller.
Une voile de 40m² a déjà été testée sur un prototype miniature, une voile de 80 m² est en train d’être testée sur un cargo de 450 tonnes et « les calculs prévoient même des surfaces de 5 000 m² pour les plus gros pétroliers. »

A quelle hauteur ?

Le Cerf-volant serait lâché entre 100 et 300 mètres d’altitude. Le cerf-volant sera largué et récupéré grâce à un mât amovible mis au point par les ingénieurs de SkySails pour ne pas que l’homme doive intervenir.


Comment le guider ?

Le cerf-volant mis au point par SkySails n’a qu’un câble relié au cargo, pourtant si on veut pouvoir diriger un cerf-volant il faut au moins deux fils… En fait le cerf-volant de SkySails est dirigé grâce au centre de commandes qui se trouve dans les airs (voir schéma) et commandé automatiquement par une liaison sans fils. Pourquoi ne pas diriger le cerf-volant à partir du cargo ? Car comme ça le cerf-volant n’est pas perturbé par les mouvements de la coque du bateau produit par le roulis des vagues. De plus pour augmenter la puissance de traction, le cerf-volant effectue constamment un circuit en forme de 8. 

C’est pour quand ?

Des essais avec cerfs-volants grandeur nature sont en cours et Stephen Wrage dit ceci «  Nous pensons atteindre la rentabilité en 2009-2010 et équiper 2,2 % de la flotte mondiale en 2015, soit 900 cargos. »

Liens

http://www.skysails.info

Réagir / Poster un commentaire

Partager cet article:

Envoyer par e-mail Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur MySpace Partager sur Google Plus d'options de partage...

Tags associés :

Écologie Cargo

Contenu similaire

  • Le Cargo tiré par cerf-volant.
    Je vous en avait parlé de la société allemande qui met au point des cerfs-volants pour cargo dans les documents du site,... des vidéo sont maintenant disponibles ... Il est maintenant possible de voir plusieurs vidéos, qui explique en images comment fonctionnent le tout. On peut voir le cerf-... [Lire la suite]
robots