Origine de la photographie par cerf-volant

publié le mercredi 26 mars 2008 à 12:44 par mercier133

En juillet 1880, M. Jobert propose devant la société Française de Navigation Aérienne l’idée de faire des photographies aériennes à l’aide d’un cerf-volant en indiquant même un procédé consistant a faire monter un appareil photographique le long du fil du cerf-volant. Mais ce fut Arthur Batut qui essaya le premier de faire des photographies aériennes.Le cerf-volant qu’utilise Batut est en forme de losange de 1,75m sur 2,5m. La structure est en bois. L’appareil photographique est déclenché grâce à une mèche d’artificier allumée au départ du cerf-volant et d‘une longueur calculée a l’avance en fonction du temps que prendra le cerf-volant à monter à la hauteur voulue. Une banderole est automatiquement lâchée lors de la fin de la prise de vue ce qui permet d’avertir que le cerf-volant peut être redescendu. En 1889 Arthur Batut publie dans une revue sa première photographie aérienne plus ou moins réussie (de la ferme d’Enlaure - voir ci-contre)
Émile Wenz fait également plusieurs photos à l’aide d’un cerf-volant, très réussies, après avoir pris connaissance des travaux de Batut, ensuite il entre en contact avec Batut et ensemble, ils améliorent leurs systèmes.

Alors qu’en France A. Batut et Emile Wenz améliorent leurs systèmes, au Etats-Unis, William Eddy va essayer de prendre des photos aériennes par cerf-volant. Et un peu partout dans le monde des personnes vont essayer d’améliorer les techniques …

Réagir / Poster un commentaire

Partager cet article:

Envoyer par e-mail Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur MySpace Partager sur Google Plus d'options de partage...
robots