Mondial de KiteSurf à Dunkerque - Communiqué du 15 aout

publié le vendredi 21 août 2009 à 13:10 par mercier133

Samedi 15 août,

 

Gisela et Peter ne perdent pas le nord !

 

Sous un grand soleil et des conditions optimales de navigation, les 41 kitesurfers engagés depuis lundi dans l’étape du Championnat du Monde de Kitesurf KPWT à Dunkerque ont fait le show aujourd’hui devant la digue. En freestyle, les femmes sont entrées dans le match, belle victoire de la multiple- championne du Monde Gisela Pulido devant la norvégienne Kari Schibevaag. Chez les hommes, le russe Peter Tyushkevich, en tête après trois étapes, l’emporte devant l’autrichien Michael Schitzhofer ! Plus de 9000 spectateurs sont venus en ce 15 août voir ces fous de glisse. Demain, kiteloop et course –racing… Déclarations…

 

Peter Tyushkevich, vainqueur en Freestyle (RUS) : « Les conditions étaient très durs. J’ai réussi mes heats mais il fallait vraiment s’adapter au vent et à la marée. C’est une nouvelle belle victoire. J’ai réussi des supers sauts. J’ai désormais de plus en plus de points d’avance au classement général du KPWT. Je suis ravi d’être venu à Dunkerque. Un bon spot pour le Kitesurf. Très vite, nous partons pour le Canada. Je m’entraîne un peu partout dans le monde. En Russie, je navigue à Saint-Peterbourg ». 

 

Gisela Pulido, vainqueur en freestyle (ESP) : « Le vent était très régulier. J’avais des fourmis dans les jambes ce matin car nous n’avons pas beaucoup navigué. Je suis heureuse de cette victoire. Le duel était serré mais j’ai réussi au bon moment à placer mes manœuvres. J’adore les Sushis dunkerquois ! »

 

Michael Schitzhofer, second en Freestyle (AUT) : « Peter a été très fort comme d’habitude. Il a effectué plus de sauts pendant le heat. Et puis mon aile est tombé dans l’eau ce qui fait perdre du temps ».

 

Vincent Tiger, premier français et quatrième en Freestyle : « J’avais décidé de faire des sauts radicaux en m’éclatant. Ce n’est pas passé. Ce n’est pas grave, j’ai pris du plaisir ». 

 

Steve Verelst (BEL), troisième en Freestyle : « J’ai passé un double. Nous avons navigué dans des conditions optimales. C’est simplement ma deuxième compétition. J’ai frappé fort sur un plan d’eau similaire à nos spots belges ».

 

Sarah Demdoum, originaire du Nord, habitant à l’île de Ré : « J’ai perdu contre Gisela Pulido, multiples championnes du Monde. C’est seulement ma deuxième compétition. En entrant dans l’eau, j’avais beaucoup de stress, mes jambes tremblées. A marée basse, on a pied partout, j’avais pas mal d’appréhension ».

Réagir / Poster un commentaire

Partager cet article:

Envoyer par e-mail Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur MySpace Partager sur Google Plus d'options de partage...

Contenu similaire

robots